WPPSI-IV ECHELLE D'INTELLIGENCE DE WECHSLER POUR LA PERIODE PRE-SCOLAIRE ET PRIMAIRE-QUATRIEME EDITION
2014, WECHSLER D.

Public Petite enfance
Enfants 
Indication - Evaluation du développement cognitif des jeunes enfants 
Points forts - Nouvelle version entièrement révisée et développée pour optimiser l’évaluation de l’enfant
- Extension des applications cliniques : dorénavant la batterie peut être utilisée jusqu’à 7 ans 7 mois
- Structure en indices pour identifier avec précision l’origine des difficultés de l’enfant
- Évaluation du développement de la mémoire de travail
- Plateforme en ligne, QGlobal, pour un calcul instantané des notes 
voir la suite des informations



Le bilan du jeune enfant réinventé !

Des étapes majeures du développement cognitif et neurologique surviennent pendant l’enfance. La nouvelle version de la WPPSI a été élaborée pour mieux prendre en compte les spécificités du développement de l’enfant, et faire bénéficier les professionnels et leurs petits patients des avancées de la recherche en psychologie.

 La WPPSI™-IV contient d’importantes modifications qui permettent d’améliorer la compréhension clinique du fonctionnement cognitif des enfants :

 - Une nouvelle structure fondée sur les théories contemporaines du développement cognitif
 - Une meilleure adéquation de la batterie avec les phases du développement de l’enfant
 -
Une amélioration des qualités psychométriques

Une nouvelle structure pour une meilleure compréhension de l’enfant

 - Des nouvelles mesures de la mémoire de travail et un Indice de Mémoire de Travail : élément clé du fonctionnement intellectuel de l’adulte, la mémoire de travail joue aussi un rôle important dans le développement des fonctions cognitives de l’enfant. Deux nouvelles tâches permettent de détecter l’émergence d’éventuelles difficultés dans ce domaine
 - À partir de 4 ans, des indices distincts pour le Visuo Spatial et le Raisonnement Fluide
 - Une amélioration de la mesure de la Vitesse de Traitement
 - Une amélioration de la mesure de la Compréhension Verbale
 - Des indices complémentaires pour identifier plus finement les forces et les faiblesses de l’enfant

La WPPSI™-IV comprend trois niveaux d’information

 - L’Échelle Totale permet de calculer le Quotient Intellectuel Total (QIT) représentant l’aptitude intellectuelle générale
 - Les indices principaux rendent compte de la façon dont l’enfant développe chacune des grandes fonctions cognitives
 - Les indices complémentaires étayent la compréhension de la performance de l’enfant, et sont aussi utiles dans des situations cliniques particulières

Une meilleure adéquation développementale pour une convivialité renforcée

De nombreux aspects développementaux sont à considérer pour évaluer les jeunes enfants. L’amélioration de l’adaptation développementale de la WPPSI™-IV a ainsi constitué un objectif de première importance. L’effort a particulièrement porté sur le matériel, les consignes et l’évaluation de la vitesse de traitement.

  • La WPPSI™-IV comprend deux formes afin de tenir compte des évolutions cognitives importantes qui interviennent au cours de l’enfance
    - Aux enfants âgés de 2 ans 6 mois à 3 ans 11 mois, on propose moins de subtests (7) et ceux-ci requièrent un minimum de verbalisation pour réduire le plus possible l’incidence des capacités attentionnelles et du langage.
    - Aux enfants de 4 ans à 7 ans 7 mois, on propose davantage de subtests (15), dont certains font appel à des compétences verbales et des aptitudes cognitives élaborées
  • La passation est ludique et agréable : le matériel à manipuler (tampon encreur, cubes, images et puzzles) a été choisi en tenant compte des habiletés de chaque âge
    - Des améliorations ont été apportées aux procédures d’administration et de cotation pour rendre l’examen plus facile à conduire et plus agréable pour l’enfant : Les items de démonstration, d’exemple et d’apprentissage sont proposés chaque fois que cela est possible et servent a expliquer les consignes. Les consignes orales sont courtes.
    - Des subtests de vitesse de traitement plus adaptés aux jeunes enfants ont été développés : des stimuli concrets et familiers ont été préférés à des stimuli abstraits ; par ailleurs un tampon encreur adapté à l’enfant est proposé à la place du crayon.
    - Le nombre d’items a été diminué dans la quasi totalité des subtests
    - Dans la plupart des subtests le critère d’arrêt est passé de 5 à 3 échecs consécutifs

Des qualités psychométriques améliorées

 - Actualisation des normes (nouvel étalonnage composé de 1005 enfants)
 - Renforcement de la fidélité et de la validité
 - Réduction de l’effet plancher/plafond